Biographie

Georges Chevalier

Diplômé de l’École nationale des arts décoratifs, Georges Chevalier commence à travailler avec la Maison Baccarat en 1916, pour y finir sa carrière au début des années 1970. Un parcours. Une vie de lumière. Ses créations ont assuré à la manufacture une place de tout premier plan au sein de l’histoire des arts décoratifs.

Georges Chevalier a inscrit le nom de Baccarat au-delà de la modernité grâce à son vocabulaire stylistique aux formes et proportions parfaites, épurées et intemporelles. Par sa remarquable créativité, il pose un regard pétillant sur Baccarat et en saisit immédiatement l’âme. Sa complicité avec les artisans de la manufacture lui permet de défier toutes les contraintes. Il comprend toute l’intelligence du cristal. Il maîtrise aussi bien la création des formes que celle des décors, et s’attache à instaurer un dialogue fructueux entre artiste et artisans d’art. Il se plonge avec passion dans les archives de la cristallerie pour en réinterpréter son patrimoine et ses codes, et inventer des formes nouvelles en s’appuyant sur le savoir-faire des maîtres-verriers, souffleurs, tailleurs et graveurs.

Service Jets d’Eau
Vase aux Paons
Coupe Trocadéro
Au-delà des arts de la table, il conçoit également des flacons de parfum, des bijoux et d’époustouflants luminaires. En 1925, il conçoit les décors du pavillon que Baccarat et Christofle partagent à l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes à Paris.

La manufacture expose alors des pièces particulièrement emblématiques du jeune créateur dont un immense lustre Jets d’eau.

Très ouvert aux autres disciplines artistiques et tout particulièrement à la sculpture, Chevalier crée un bestiaire de cristal (panthère, ours, etc.) dans la plus pure expression du style Art déco avec ses formes géométriques et stylisées.
Lustre Jets d’eau par
Georges Chevalier
Panthère en cristal clair
Assiettes Joséphine Baker
Ses créations séduisent, son style est admiré. A l’occasion de ses fastueuses noces avec le chef d’orchestre Jo Bouillon, Joséphine Baker commande un ensemble d’assiettes aux formes géométriques très épurées imaginé par Georges Chevalier.

En 1933, il dessine les premiers bijoux jamais créés pour la manufacture de cristal : la collection Louxor. En 2014, Louxor renait à l’occasion des 250 ans de la Maison et se transforme en parure d’exception imaginée par le créateur de bijoux Elie Top.

En hommage à ce créateur de génie, Baccarat réédite également plusieurs de ses pièces dont les vases Cordon, Diamant et Orgue ainsi que l’impressionnante Horloge Soleil. Cet astre aux seize branches fut exposé à New York à l’occasion de l’ouverture de la première boutique Baccarat aux Etats-Unis en 1948. Son plus célèbre acquéreur fut Arthur Miller qui le choisit pour décorer l’appartement qu’il partageait avec Marilyn Monroe à Manhattan.